Implantation entreprise en Europe et Optimisation fiscale

Dans un monde en constante évolution, tant d'un point de vue humain, technologique, juridique et fiscal, il est essentiel que chaque entrepreneur puisse opter pour la meilleure stratégie possible. Depuis plusieurs années, une désinformation de masse a été opérée par les médias concernant les sociétés dites internationales. En effet, mal vue par des acteurs peu éduqués, ces entités sont pourtant idéales pour bien des entrepreneurs, et ce, qu'ils soient en mode TPE ou des sociétés de plus de 20 ou 50 salariés. Optimiser ses revenus est un droit totalement légal.

De nos jours, les possibilités sont nombreuses et variées selon les secteurs concernés. Alors que les destinations fiscales exotiques existent toujours, et peuvent trouver une forme de pertinence (import-export à Dubai, commerce avec la Chine via Hong-Kong, etc…), il est désormais possible de facilement créer son entreprise au sein de l'Union Européenne. Que ce soit en Europe de l'Est (Hongrie, Roumanie, Estonie, Lettonie, République Tchèque, etc…) ou au Royaume Uni (Angleterre bien entendu, mais aussi Ecosse et Irlande), les entrepreneurs peuvent profiter de la législation européenne pour protéger leurs avoirs. Cela a notamment un impact sur les clients qui voient cela d'un très bon oeil. Bien entendu, les régles fiscales sont légérement plus rigides qu'en Asie, mais les taux d'imposition dépassent rarement les…15%!

Grâce à des experts dûment formés, il est possible de déterminer les meilleures stratégies fiscales 100% légales. En créant des entités adaptées aux besoins et une substance fiscale totalement transparente.

Auteur de l’article : romuald18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.