Comment la chrononutrition fait-elle maigrir ?

La chrononutrition est une nouvelle manière de s’alimenter. Elle se base sur les sécrétions hormonales et enzymatiques de l’organisme. Cette nouvelle alimentation a pour but de respecter la biologie du corps pour optimiser son fonctionnement. Décryptage.

Quels sont les principes de la chrononutrition ?

La chrononutrition est un nouveau modèle alimentaire. Fondée par le Dr Delabos, elle prend en considération les variations biologiques et métaboliques de l’organisme. Le but est de recréer les habitudes alimentaires instinctives qui correspondent aux véritables besoins de l’organisme et ainsi perdre du poids efficacement. Si la chrononutrition fait encore débat au sein du monde scientifique, elle possède néanmoins déjà des caractéristiques bien définies :

Comment obtenir des résultats avec la chrononutrition ?

Pour obtenir des résultats avec la chrononutrition, il est essentiel de suivre les règles au pied de la lettre. Il faut également poursuivre le régime dans le temps. Pour maintenir votre poids santé, les principes sont :

  • ne pas consommer d’aliments allégés,
  • ne pas changer l’ordre des repas,
  • ne pas augmenter les portions de légumes,
  • suivre le régime à vie.

Pourquoi la chrononutrition engendre-t-elle une perte de poids ?

Le régime se base sur les fluctuations métaboliques de l’organisme. C’est donc le fait de suivre le fonctionnement instinctif de l’organisme qui permet de perdre du poids. Le matin, l’organisme produit de fortes quantités de lipases et de protéases. Un repas riche en protéines et en gras est donc opportun. Le midi, les protéases ont diminué, mais le corps produit davantage d’amylases. Le repas doit alors contenir à la fois des protéines et des glucides lents. L’après-midi, le pic de cortisol provoque de l’hypoglycémie, les fruits sont les bienvenus pour en limiter l’effet. Enfin, au soir, le corps est au ralenti. Un repas léger à base de légumes et de protéines maigres est alors souhaité. Les aliments sont bien sûr toujours biologiques.

Auteur de l’article : yannuaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.