Dans quel cas utiliser des compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont constitués de sels minéraux et de vitamines répertoriés par les hautes instances sanitaires. Ils assurent à l’organisme un relais des nutriments que les aliments consommés n’ont pu fournir en quantité suffisante. Il arrive que les personnes en consomment de façon régulière ou périodique. 

Les cas varient selon l’état physique de chacun, la consommation peut être envisagée selon des carences observées ou sur prescription médicale. L’important est de bien diagnostiquer son besoin.

Consommation pour compenser des carences

Chacun de nous sait être à l’écoute de son organisme et peut prétendre s’il se sent déséquilibré ou non. Les personnes qui suivent un régime alimentaire assez strict prennent à l’occasion des compléments alimentaires pour compenser certaines carences nutritives. C’est le cas des végétariens ou végétaliens, dont les protéines animales sont exclues de leur alimentation. Si vous pratiquez du sport de façon intense sans toutefois être un professionnel, vous êtes susceptibles de recourir à cette médication, en respectant les dosages et en sélectionnant ceux qui vous conviennent.

Les compléments alimentaires sont disponibles en ligne et dans certains commerces, achetez les vôtres sur https://complement-alimentaire-gr.fr/ . Veuillez à bien les choisir, il en existe sous plusieurs formes. 

Consommation sur recommandation médicale

Certaines variations physiologiques nécessitent la consommation des compléments alimentaires. Lors de la grossesse par exemple, les médecins recommandent des compléments en fer, en magnésium ou en calcium selon les situations observées. En état de convalescence après une longue maladie, ou d’une maladie déficiente comme le VIH, ils peuvent être prescrits, sous forme de traitement d’appoint.

Il est important de garder l’aspect écologique de ce qu’on consomme, car cela évite une surconsommation et de compléter des nutriments nocifs pour sa santé. 

Il faut cependant respecter les prescriptions recommandées sur les quantités journalières requises. Ils ont un rôle complémentaire et ne peuvent remplacer les quantités minimales de nutriments conseillés pour notre alimentation.

Auteur de l’article : yannuaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.